Genou...

La tête dans le guidon, le vent de face, un genou droit que me fait souffrir. De longues lignes droites et toujours cette pensée :" mais pourquoi est-ce que je fais ça ?"... Je croyais que c'était de ça que j''aurai enie de parler ce soir. Puis il y a eu la Loire, l'eau fraiche et un changement de paysage. Mais il y a surtout eu eu Bernard, Claude et Bernadette.

Ce soir nous dormons dans leur ferme et j'ai l'impression que sans vraiment le savoir c'est pour rencontrer des gens comme eux que je me suis mis en route. Sans méfiance ils nous montrent leur terrain, les animaux, nous offrent du fromage, des oeufs et l'hospitalité pour la nuit. Autour d'un jaune (2 en réalité), dans une maison vétuste, on plaisante, on essaie de comprendre leur patois et on tente de retenir chaque instant du hasard de cette rencontre.

 

C'est si simple et pourtant je sens tellement heureux ce soir !

 

Julius

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    larrieu.hel@gmail.com (vendredi, 28 septembre 2012 14:04)

    Vos photos sont trop petites, on ne peut pas les agrandir c est regrettable .
    Bises et bonjour cela dit